Chronique des cadettes (partie 3) : Et maintenant ?

Analyse de la saison

Le championnat se termine, et même s’il est encore tôt, on peut en ressortir quelques faits, points marquants.

IMG_0357

Sur l’organisation :

De mon côté, elle fut assez éprouvante. Il y avait déjà beaucoup de doutes sur l’existence de cette équipe. La saison a été difficile à mettre en place. Entre trouver des arbitres, effectuer l’entente, les modifications interminables des heures de match, etc.. Il y a eu un nombre inconsidérable de contretemps. Certains déplacements étaient difficiles, en termes d’effectif et d’arbitrage. J’en viens même à être surpris de ne pas avoir subi de forfait !

Sur la saison :

Je reste sur ma faim. Avec l’incertitude, on a commencé la saison et sa préparation tardivement. Des absences répétées pour certaines, des contraintes pour d’autres. J’imagine la saison avec Eva, qui n’a pu faire aucun match. J’imagine la saison sans les blessures de semaine, car on ne construit rien en n’étant en forme que le samedi après-midi. La saison était intéressante, mais pouvait l’être encore bien mieux mieux. Ceux et celles qui me connaissent le savent : je suis toujours content, mais jamais à 100%.

Si la finalité n’est pas de créer des basketteuses, je n’ai rien à faire là

Sur le Groupe :

En tant qu’entraîneur, je dois l’avouer : le plaisir est grandissant. L’organisation a été difficile cette année. Mais au delà de cela, j’ai bien ri. Le fait de constater des progrès chez les filles au fil des mois est encourageant. Cependant, mon crédit est moindre : je le répète sans cesse mais ce sont les joueuses qui sont responsables. Il s’agit de leur investissement également. Si elles décident de ne pas travailler aux entrainements, elles en seront les premières victimes. Et lorsque l’on s’entraîne qu’une fois par semaine, un mauvais entrainement = mauvaise semaine tout simplement.  Réduire ces passages à vide est clairement un objectif.

IMG_0313

 Et maintenant ?

Continuer avec l’équipe l’année prochaine ? C’est le but mais rien n’est fixé. Il faudrait d’abord définir un projet qui nous permettrait de progresser. Si l’effectif actuel reste et obtient les renforts prévus, pourquoi pas. Il ne s’agit pas d’être invaincu pendant 12 ans, et ne pas voir de progrès. Gagner 80-15, ça va cinq minutes… Mais je ne fais pas de championnite, je cherche à être entraîneur. Victoire ou défaite, si la finalité n’est pas de créer des basketteuses, je n’ai rien à faire là. Il faudra un peu de réflexion. Il s’agirait surtout d’effectuer une saison sans regrets, prendre des risques, et grandir…

Mais en attendant, il y a peut-être quelques tournois à effectuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.