Retrospective décennie – Abdou : « Les bons souvenirs sont forcément les saisons qui se finissaient par des victoires en finales »

Abdou se souvient…

2020 arrive dans quelques jours : c’est la fin d’une décennie de basket ! À Marseille, il s’en est passé des choses. On avance les yeux vers l’avenir mais quand on se retourne, on peut constater tous les évènements et les souvenirs que nous avons écrit en 10 ans. Pour clôturer cette décennie 2009-2019, on vous propose, chaque jour, jusqu’au 31, une plongée dans les souvenirs d’un acteur ou une actrice de basket. Et sa projection de la décennie à venir.

1 | Quelle était ta situation en 2009 d’un point de vue basket ?

La saison 2009/2010, j’étais entraîneur des U15M Garçons au club des 3 cités, si j’ai bonne mémoire. Je n’ai pas joué cette saison car je m’étais fait opérer du genou droit le 1er Avril 2009.

C’est pas forcément la victoire que je trouvais belle, c’était surtout de voir tout le club soutenir d’une seule voix cette équipe.

Abdou

2 | Où en es-tu maintenant ?

10 ans plus tard, saison 2019/2020, j’ai 20kg de plus, je suis entraîneur de la l’équipe 1 des U11M et également responsable de cette catégorie masculine au sein du club UMBB. Je joue dans les 2 équipes engagées en département, quand mon corps me le permet.

3 | Ton meilleur souvenir

J’ai pas mal de bons souvenirs. Durant ces 10 années, j’ai pu coacher toutes les catégories masculines de U11 à Séniors. Les bons souvenirs sont forcément les saisons qui se finissaient par des victoires en finales, que ce soit en championnat ou en tournoi.
Moi qui étais réticent aux équipes féminines, j’ai aussi coaché une génération de filles (2003/2002/2001/2000) que j’ai suivi de U15F à U18F.
Si je dois choisir un souvenir, c’est la victoire en finale avec les U18F, c’est pas forcément la victoire que je trouvais belle, c’était surtout de voir tout le club soutenir d’une seule voix cette équipe.

4 | Ton pire souvenir

Mon pire souvenir est forcément ma grave entorse au genou droit lors d’un match en seniors avec l’équipe des 3 cités. Après cette blessure, je n’ai pas joué pendant 1 an et demi..

5 | Comment vois-tu la décennie à venir ?

J’espère que dans la prochaine décennie, j’aurai des enfants qui voudront faire du basket et pourquoi pas entrainés par des joueurs ou joueuses que j’ai moi même entraîné.