[Coup de gueule] Le Diagnostic : « Je n’ai jamais vu ça ! »

Ce dimanche, les RF2 recevaient la CTC Var Littoral dans un match à électricité intermittente et se sont une nouvelle fois inclinées 46-48 après prolongations (seul Dieu peut juger). Doc Cha, ex coach de l’attaque en roue libre, nous livre son diagnostic.

Un match bizarre !

Comment voulez-vous gagner un match de basket en ne marquant que 7 points en une mi-temps ? Nos seniors filles ont bien failli résoudre ce problème avant que les hommes en noir et vert sponsorisés par La Poste en décident autrement.

Menées d’un point à 2,7 secondes de la fin du match, le chrono démarre légèrement en retard, nos seniors filles inscrivent un panier, 0,6s au panneau d’affichage. Le gymnase est en feu, envahissement du terrain, tout le monde pensant que le match était fini et je suis sanctionné d’une faute technique banc parce que, à ce qu’il parait, « c’est le règlement ».

J’ai commencé le basket en 2004, j’ai joué, j’ai coaché dans toutes les catégories de U11 à Seniors, de la D3 à la Pré-Nationale, j’ai arbitré en championnat de France, j’ai vu des matchs de tout niveau, mais je n’ai jamais vu ça. Bref je vous laisse juger.

Evidemment le lancer franc de la faute technique a été marquée, 5 minutes de « bonheur » en plus. Les efforts fournis pour revenir dans le match ont pesé lourd et on s’incline 46-48.

En vrac et en punchlines

  • L’arbitrage se portera mieux, quand les arbitres seront des basketteurs ou au moins s’y intéresseront.
  • Quand vous invoquez le règlement, faites au moins l’effort de l’apprendre.
  • Quand vous venez en Enfer soyez prêts à affronter le diable
  • Si vous voulez des coups de sifflets, ayez des filles qui vont faire des sourires aux arbitres à la mi-temps. Les femmes mariées ou en couple ça paie pas.
  • Bizarrement, la lumière a arrêté de s’éteindre quand Marie (ancienne joueuse de chez nous) a arrêté de marquer.
  • Le « basket féminin » se portera mieux quand les jeunes filles auront les mêmes apports technicotactiques que les jeunes garçons du même âge. En d’autres termes quand on parlera simplement de basket pour tout le monde
  • Les présents au match D3 savent maintenant, si ils ne savaient pas déjà, pourquoi le gymnase de la bégude est surnommé la Doc Ch’Arena
  • Partir d’un club pour jouer dans un championnat régional, se retrouver à jouer ce club en championnat départemental et perdre de 20 points. L’histoire est triste
  • Les U20 ont la meilleure attaque de leur championnat avec 81,4 points marqués par match… Les traditions ne se perdent pas
  • « Au jour d’aujourd’hui (à cet instant de ce moment de la journée de ce jour) » pour paraphraser le capitaine de l’équipe PNM, nous sommes à 281 licenciés avec une seule licence dirigeant et 30% de féminines. Deuxième club de Marseille au nombre de licences, certains devraient penser à changer la bio de leur page facebook.
  • Imagine, tu vas devoir payer une amende de 150€, parce que les gars qui sont censés protéger l’intégrité des joueuses ne l’ont pas fait.
  • Imagine, tu vas devoir payer une amende de 30€, parce que ton public a eu le malheur de célébrer un buzzer beater.
  • Ne vous étonnez pas si on n’a plus de quoi acheter des bouteilles d’eau